histoires

Vieillir tue

Illustration paquet cigarettes encadré noir et blanc

19 h 50, Tabac de la Mairie. Alors que la buraliste cherche ma commande, j’avise un écriteau près de la caisse : « Cherchons, pour CDI à temps partiel etc… seniors acceptés ».

Pendant que je règle, je lui lance en souriant, tout en montrant l’écriteau :
– Vous êtes sympas ici, vous acceptez les seniors ?
– Oh oui ! Au contraire. Heureusement que j’ai mis ça, sinon un monsieur de cinquante ans m’a dit qu’il n’aurait pas osé se présenter.

Pas d’autre client derrière moi. Je me risque :
– Alors, si je puis me permettre, le mot « acceptés » me gêne un peu. Pourquoi pas : « seniors appréciés » ? Qu’en pensez-vous ?
– Ah oui, c’est bien, ça… J’arrivais pas à trouver comment le dire.

Et, saisissant l’écriteau :
– Je vais le changer tout de suite, merci !

Vague, mais réel, sentiment d’avoir été utile à quelque chose…